pret-perso

Le prêt sans justificatif, la solution facile pour réaliser ses projets

Le crédit sans justificatif est devenu une solution simple et pratique. En effet, il est flexible et ce type de prêt permet aux emprunteurs de bénéficier d’une certaine liberté dans le cadre du financement de l’un de leur projet. Dans la pratique, aucune justification n’est à fournir, concernant les dépenses inhérentes au fonds octroyé. Aussi, le crédit sans justificatif serait une solution permettant à un emprunteur d’acquérir un bien de consommation ou de réaliser des projets, sans avoir à donner une quelconque justification à sa banque ou à son organisme prêteur. Ce type de crédit permet à son bénéficiaire de financer un petit ou un gros projet. En réalité, l’emprunteur peut avoir jusqu’à 35 000 euros selon le type de crédit souscrit (prêt personnel ou renouvelable) et sa situation financière, lors de la conclusion du prêt. Avec le prêt sans justificatif, le bénéficiaire peut rembourser l’argent avancé à son rythme. Pour un crédit renouvelable, il peut être renouvelé en cas de besoin. La durée de cet emprunt est identifiée selon les mensualités à rembourser si son taux reste fixe tout au long de sa mise en œuvre.

Comment réaliser un crédit sans justificatif ?

Pour effectuer un prêt sans justificatif, le profil de l’emprunteur doit être en accord avec les attentes de la banque ou de l’établissement prêteur. Quelques éléments sont analysés par la banque, comme la capacité de remboursement de l’emprunteur et sa crédibilité inhérente au remboursement des mensualités. Afin de justifier les critères requis, le dossier du bénéficiaire de l’emprunt doit proposer les justifications qui suivent :

  • Un emploi stable,
  • Une rémunération régulière. Si l’emprunteur n’est pas employé, il faut qu’il justifie de revenus réguliers,
  • Les dépenses réalisées, pour voir si l’emprunteur n’effectue pas de grosses dépenses et s’il n’a aucun découvert auprès d’un organisme financier,
  • Les éventuelles dettes,
  • Un éventuel enregistrement auprès de la banque de France. Effectivement, si l’emprunteur est un interdit bancaire, il existe moins de chance d’obtenir facilement un crédit sans justificatif.

Quand le dossier est dûment rempli, la banque ou l’organisme prêteur le passera au crible, pour pouvoir accepter ou non la demande de prêt. Le dossier comportera une photocopie de la carte d’identité, un justificatif de domicile, un RIB (Relevé d’Identité Bancaire), un avis d’imposition et les 3 derniers bulletins de salaire.

Le prêt sans justificatif, un crédit assorti d’avantages intéressants

Dans la pratique, un emprunt rapide sans justificatif est facile à avoir. Il profite également d’un taux plus intéressant, au regard des autres prêts si son prix est moins élevé. Ce genre de crédit est très flexible, car c’est le bénéficiaire emprunteur qui fixe le montant des mensualités à rembourser ainsi que la date de prélèvement. Aussi, le prêt sans justificatif permet aussi de financer un projet sans pour autant avoir un apport personnel. Ainsi, il est également inutile à l’emprunteur de décrire à l’organisme prêteur la nature de son projet. D’une manière générale, le crédit sans justificatif s’étale sur une durée de 5 ans si le remboursement n’est pas exorbitant. Si un particulier souhaite souscrire à un crédit sans justificatif, il est essentiel de bien se renseigner au préalable auprès d’un organisme de prêt ou de son établissement bancaire. Cela permet de connaître toutes les conditions réelles et utiles pour décrocher le prêt. Aussi, Internet propose des outils de simulation et de comparaison de prêt, permettant d’avoir celui qui présente les meilleurs avantages, tout en étant à moindre coût. Il ne faut pas non plus oublier qu’il existe des courtiers en prêt personnel, qui aident les emprunteurs à avoir un prêt aux meilleures conditions.